Eau potable
 

Boire de l'eau est tendance

L'eau potable compte plus de 60% de grands consommateurs

Depuis 2001, la Société Suisse de l'Industrie du Gaz et des Eaux mène tous les cinq ans une analyse de l'image de l'eau potable. A cette époque, le niveau d'acceptation et de popularité de l'eau potable était déjà élevé. En 2011, 80% de la population se déclaraient consommateur d’eau potable. Cette année-là, près de 60% des personnes interrogées se déclaraient même "grands consommateurs", indiquant boire de l'eau du robinet plusieurs fois par jour, soit une augmentation de plus de 10%.

Les plus grands consommateurs d'eau du robinet se situent dans les couches sociales supérieures, en Suisse alémanique et à la campagne. Les personnes interrogées voyaient de nombreux arguments en faveur de cette tendance: l'eau du robinet ne coûte pas cher, elle est fraîche et de bonne qualité, bonne pour la santé, désaltérante, disponible, pratique, naturelle...

L'eau potable est populaire

La qualité de l'eau potable inspire une grande confiance

Pour 90% de la population, l'eau potable est au minimum bonne, et de très bonne qualité pour plus de la moitié. Très peu de personnes ont une attitude négative tranchée à l'encontre de l'eau potable. Pour plus de 80% des personnes, l'eau du robinet présente une qualité équivalente à celle de n'importe quelle eau minérale. Un quart des personnes interrogées estime que la qualité du "Château la pompe" est même supérieure, surtout en zone rurale et au Tessin. A une exception: la ville de Zurich, qui donne à son eau potable une évaluation encore plus positive par rapport à la moyenne suisse.

L'évaluation de la qualité a elle aussi augmenté depuis 2001. Une franche majorité de la population estime également que son eau potable ne contient pas de substances nocives. Un avis tendentiellement moins répandu en 2006.

2018 SVGW | Created by medialink | Performed by iteam