Eau potable
 

L'eau comme milieu vital

Différentes stratégies d'adaptation

L'eau représente un milieu vital pour différents animaux. Cela nécessite de notre point de vue des adaptations, mais ces organismes sont régulièrement alimentés en eau et en ions. La vie en eau salée ou douce requiert toutefois une peau qui fonctionne comme une barrière contre un excès d'eau et de substances dissoutes. Les branchies permettent à de nombreux animaux marins de s'approvisionner en oxygène.

L'utilisation du milieu vital que constitue l'eau suppose la plupart du temps des adaptations aux propriétés physiques et chimiques de l'eau.

Flotter librement dans l'eau (algues, plancton)
Un organisme vivant flotte dans l'eau à condition que sa densité soit strictement égale à celle de l'eau. Ces organismes disposent d'huiles ou de coussins d'air pour s'adapter aux variations de densité de l'eau.

Flotter à la surface (bécasseaux, larves de moustiques et de libellules)
Les organismes vivants nagent à la surface de l'eau lorsque la poussée verticale est supérieure à la vitesse d'enfoncement. Certains utilisent à cette occasion la tension superficielle de l'eau engendrée par les ponts d'oxygène et évoluent "sur l'eau".

Nager dans l'eau (poissons, mammifères, crabes)
Pouvoir nager dans l'eau nécessite des parties corporelles spécialement adaptées. Les poissons, mammifères et crabes possèdent pour cela des nageoires et des organes de déplacement tandis que les méduses et les pieuvres utilisent la propulsion.

Vivre au fond des eaux (raies)
Les animaux aquatiques qui vivent au fond sont souvent très plats pour éviter une dérive due aux courants et pour se camoufler en épousant la forme du sol.

2018 SVGW | Created by medialink | Performed by iteam